08/12/2016

Ragoût express de fèves au chorizo

Voila le genre de recette que j'aime bien faire quand j'ai pas beaucoup de temps pour cuisiner mais que je veux quand même manger quelque chose de réconfortant.. Le romarin, chorizo et le pimenton se marient très bien et donnent des accents Espagnol à ce plat!
Même si il ne faut qu'une demi heure à peine pour préparer ce plat, si il vous en reste pour le lendemain, il n'en sera que meilleur ;)

Ingrédients :
  • 600g de fèves extra fines de chez Picard,
  • 2 carottes, 
  • 1 gros oignon,
  • 1/2 chorizo doux,
  • 1 petit poivron rouge,
  • Quelques pommes de terre ratte (facultatif),
  • 1 verre de vin blanc de qualité,
  • 1/2 c.à.c de Pimenton dulce (paprika espagnol),
  • 1 boite de tomates concassées, de qualité (marque Italienne comme Mutti),
  • 2 gousses d'ail hachées,
  • 2 feuilles de laurier,
  • 1 branche de romarin,
  • Quelques brins de safran (facultatif),
  • Piment d’Espelette (facultatif), 
  • Huile d'olive.


Préparation  :
  1. Faire cuire les rattes et les carottes 5min à la cocotte minute.
  2. Pendant ce temps, émincer l'oignon, écraser l'ail, couper le poivron en lamelles et couper le chorizo en tranches de 2cm.
  3. Faire revenir à feu moyen l'oignon dans l'huile d'olive. Quand il devient translucide, ajouter l'ail et le chorizo. Faites revenir 2 ou 3 minutes le temps que le chorizo transpire..
  4. Mouiller avec le vin blanc et laisser évaporer.
  5. Ajouter la boite de tomate ainsi qu'un grand verre d'eau, le poivron, la branche de romarin, le pimenton et le safran. Vous pouvez également ajouter un peu de piment d'Espelette pour relever le tout. Saler et laisser cuire à couvert pendant 20-25min à feu doux. Surveiller qu'il ne manque pas d'eau et en ajouter si nécessaire.


28/07/2016

Curry de bananes plantain

Et oui encore un curry, encore une recette indienne.. faut dire que je m'en lasse toujours pas ! Mais vous avouerez que celle ci est originale quand même, un curry de bananes plantains. J'avais l'habitude des plantains frites, en "alloco" comme en Afrique, ici c'est à la vapeur et en sauce avec de la noix de coco et des épices.
Choisir les plantains assez mûres quand même car j'ai fais les frais avec des pas trop mûres et c'était pas ça..


Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 4 bananes plantains,
  • 3-4 c.à.s de noix de coco râpée,
  • 3 gros piments indien séchés (pas fort)
  • 1 c.à.c de graines de moutarde noire,
  • 1 c.à.c de graines de cumin,
  • 1 c.à.c de graines de coriandre,
  • Quelques feuilles de curry (en épicerie indienne),
  • 3 gousses d'ail, 
  • Un morceau de tamarin, 
  • Quelques feuilles de coriandre,
  • Huile, 
  • Sel.

Préparation:

  1. Faire tremper le tamarin dans un verre d'eau.
  2. Pour cuire les bananes plantain sans qu'elles se transforment en purée, on les cuit avec la peau à la vapeur. Laver les bananes, couper les extrémités puis couper les en deux. Entailler la peau sur la longueur pour faciliter le pelage une fois cuites.
  3. Faites les cuire à la cocotte minute 4min une fois que la soupape tourne (sinon jusqu'à ce qu'une lame de couteau s'enfonce facilement dedans).
  4. Pendant ce temps, faire revenir à sec la coco râpée, 2 piments et les graines de coriandre et cumin, en remuant régulièrement jusqu'à ce que ca sente bon. La coco devrait relâcher son huile et brunir légèrement. 
  5. Mixer le mélange précédent avec les gousses d'ail, un peu de sel et de l'eau pour faciliter l'opération. On obtient un masala.
  6. Faites chauffer l'huile dans une sauteuse, et faites-y revenir les graines de moutarde avec le dernier piment, jusqu'à ce que les graines commencent à exploser. 
  7. Ajouter le masala, faites le revenir 1 ou 2 min en remuant bien. 
  8. Ajouter les bananes coupées en morceaux de 2-3cm, les feuilles de curry, le dernier piment et l'eau filtrée du tamarin. 
  9. Rectifier l'assaisonnement et laisser mijoter le tout pendant 5min.
Servir avec du riz et des feuilles de coriandre.

18/07/2016

Curry de courgettes

Je savais pas quoi faire avec ces quelques courgettes jaunes achetées au marché quand m'est venue l'idée d'en faire un curry. C'est rapide à faire et pleins de saveurs!


Ingrédients


  • 4 courgettes jaunes coupées en petits cubes,
  • 1 douzaine de tomates cerises coupées en quatre,
  • 1 gros oignon émincé,
  • 2 gousses d'ail hachées,
  • 2cm de gingembre haché,
  • 1cm de racine de curcuma râpé (ou en poudre à défaut),
  • Quelques feuilles de coriandre,
  • Ghee ou beure+huile,
  • 1 pincée de piment en poudre,
  • Sel,
  • Baies roses,
  • Poivre du moulin.


Préparation


  1. Faire revenir les oignon dans le ghee.
  2. Lorsqu'ils commencent à devenir translucides, ajouter l'ail, le gingembre et le curcuma. Laisser cuire 1 ou 2 min le temps que les odeurs se dégagent.
  3. Ajouter les courgettes et les tomates. Saler, ajouter la pincée de piment, mélanger et laisser cuire 10-15min en remuant de temps en temps. 
  4. Rectifier l'assaisonnement, poivrer, ajouter les baies roses concassées et quelques feuilles de coriandre.


06/07/2016

Moussaka Libanaise (végan) - Moussaâ Badhinjan

Une moussaka aux parfums orientaux, fondante, savoureuse, simple à faire et végan. A préparer à l'avance et à manger seule ou en accompagnement, chaude ou froide. Pratique non ?



Ingrédients


  • 2 aubergines,
  • 2 gros oignons,
  • 3 tomates bien mûres,
  • 1 boite de tomate,
  • 4 gousses d'ail, 
  • 1/2 bocal de pois chiches, 
  • 1 càc de cumin
  • 1/2 càc de papikra ou piment d'Espelette,
  • 1 pincée d'origan, 
  • Huile, 
  • Sel et poivre.


Préparation 


  1. Couper les aubergines en rondelles (un peu moins d'1cm) et les faire frire dans l'huile jusqu'à ce qu'elles commencent à colorer. Egoutter et réserver.
  2. Préchauffer le four à 180°C.
  3. Couper les oignons en rondelles et les faire colorer dans une sauteuse avec un peu d'huile d'olive. Ajouter l'ail émincé et lorsqu'il commence à dégager une bonne odeur, ajouter la boite de coulis de tomate. Saler et ajouter les épices.
  4. Couper les tomates en rondelles et ajoutez les à la sauce pour les faire ramollir et dégorger un peu.
  5. Dans un plat allant au four, disposer les aubergines frites, saler, les oignons, les tomates et enfin les pois chiches (les recouvrir avec le coulis de tomate pour ne pas qu'ils sèchent). Enfourner pour 20-25min.
  6. Servir idéalement à température ambiante.


Source : undejeunerdesoleil.com

29/06/2016

Rhum 44

Ca faisait longtemps que je voulais le tester celui la, et bien je peux dire que je suis pas déçu ! :)


Ingrédients

  • 1 bouteilles de rhum assez fort (49-55°),
  • 1 orange bio,
  • 44 grains de café,
  • Sucre de canne liquide,
  • 1 grand bocal,
  • Ficelle de cuisine.

Préparation

  1. Planter les grains de café dans l'écorce de l'orange.
  2. Faire un filet avec la ficelle pour tenir l'orange.
  3. Mettre le sucre (à votre goût) dans le bocal et bien mélanger avec le rhum. 
  4. Suspendre l'orange au dessus du rhum, elle ne doit pas être en contact avec.
  5. Fermer le bocal et attendre 44 jours.
  6. Retirer l'orange et récupérer le rhum arrangé !

PS : sur la photo le rhum est très foncé car j'ai utilisé du sucre muscovado.. 
Certains font ce rhum avec des clous de girofle au lieu des grains de café. Pas testé et ca me semblait un peu trop médicinal.

07/05/2016

Risotto aux asperges

Voila un super risotto de printemps, crémeux avec sa crème d'asperges et croquants avec les pointes.

Ingrédients pour 2 : 


  • 1 botte d'asperges vertes,
  • 250 g de riz à risotto (Carnaroli ou Arborio),
  • 1 litre environ de bouillon de légumes chaud,
  • Quelques copeaux de Parmigiano Reggiano,
  • 8 tranches de coppa ou autre charcuterie italienne (optionnel) 
  • 1 ou 2 échalotes,
  • 1 verre de vin blanc sec,
  • le zeste d'un citron jaune bio,
  • huile d'olive vierge extra,
  • sel et poivre.

La crème d'asperges :


  1. Laver les asperges, retirer la base qui est dure, couper les pointes et gardez les de coté puis couper le reste en rondelles.
  2. Faire revenir les rondelles dans une casserole avec un filet d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles colorent (3-4min). Mouiller d'eau à hauteur et ajouter les zestes de citron. Laisser cuire 15min à petits bouillons. Si vous voyez qu'il va manquer de liquide en cours de cuisson, baisser le feu et couvrir.
  3. Mixer le tout, rectifier l'assaisonnement et garder de coté. 

Le risotto 

  1. Faite chauffer le bouillon de légumes. Il doit être chaud et assaisonné.
  2. Dans un faitout à fond épais, faire revenir les échalotes avec un filet d'huile d'olive. Quand elles commencent a colorer, ajouter le riz, mélanger et faire nacrer le riz 2min environ.
  3. Ajouter le vin blanc et laisser évaporer en remuant bien.
  4. Réaliser le risotto en ajoutant le bouillon louche par louche en remuant sans cesse et en laissant à chaque fois le temps au riz d'absorber le bouillon. Cela dure pendant toute la durée de cuisson du riz, c'est à dire 18min environ. 
  5. En parallèle, faite revenir les pointes d'asperges dans une poêle avec un filet d'huile d'olive et ce pendant 3-4min. Ajouter une petit louche de bouillon, couvrir et laisser cuire quelques minutes le temps que les pointes soit un peu tendre tout en restant fermes.
  6. Deux minutes avant la fin de cuisson du riz, ajouter la crème d'asperge et continuer de remuer. A la fin de cuisson le riz doit être crémeux mais encore un petit peu ferme, comme les pâtes "al dente".
  7. Dresser le risotto avec les pointes d'asperges posées dessus et éventuellement des copeaux de parmesan ou des chips de coppa

Accompagnement : 

On peut réaliser des chips de coppa ou autre charcuterie fine italienne pour accompagner ce risotto très crémeux.

20/01/2016

Le pain de campagne à la cocotte

Un pain extraordinairement bon et croustillant, sans pétrissage, si simple à faire qu'un enfant de 5ans y arriverait et tout ça à la maison ? Oui c'est possible, c'est la recette de Jim Lahey, un boulanger New-yorkais, à tester et adopter rapidement !
On peut varier les recettes à l'infini en mélangeant les types de farines, en ajoutant ou pas des graines ou même en remplaçant l'eau par du jus de carotte !
Le secret du pain sans pétrissage est d'utiliser une très faible quantité de levure, un taux d’humidité élevé et un temps de levée très long (minimum 12h), ce qui permet de s'affranchir du pétrissage. C'est le temps et la fermentation qui vont faire tout le travail et permettre au gluten de se développer.
Ensuite, on cuit le pain dans une cocotte fermée, ce qui va recréer les conditions d'un four à pain en terre en piégeant l'humidité à l'intérieur et permettre ainsi à la pâte de mieux gonfler et créer une belle mie.
Un petit conseil, ayez la main légère sur la levure pour ne pas que le pain en ait trop le goût. Testez également plusieurs types de levures pour trouver celle qui vous convient le plus. Pour ma part ne n'aime pas celles que l'on trouve en grande distribution car elles donnent un goût trop prononcé au pain. Maintenant j'utilise des levures que je trouve en magasin bio (levure de levain de blé, levure de sarrasin, etc.) 
La pâte étant très très souple, elle a tendance à s'affaisser, c'est pourquoi il convient d'avoir un plat pas trop grand pour mouler le pain, autrement vous obtiendrez un pain plat..
Le pain se garde facilement plusieurs jours.


Ingrédients pour un pain de 500 g

  • 450 g de farine de blé de qualité type T65 (ou un mélange de différentes farines, voir les précisions plus bas). N'oubliez pas qu'il n'existe pas de bon pain sans bonne farine ;)
  • Levure (voir quantité sur la notice ou 1/4 c.à.c. si il s'agit de levure de boulanger déshydratée), 
  • 9 ou 10g de sel, 
  • 320 à 350 ml (ou grammes) d'eau tiède (à doser selon le type de farine et la consistance de la pâte),
  • 50 g de graines (lin, pavot, sésame, tournesol, noisettes, etc.) - optionnel
  • Un peu de farine pour le façonnage.

Préparation:

  1. Mélanger tous les ingrédients secs dans un récipient. Ajouter de l'eau et mélanger à la main ou avec une cuillère en bois ou une spatule pendant 30 secondes à 1 minute. Ajuster la quantité d'eau pour obtenir une pâte humide et collante (voir les précisions plus bas).
  2. Huiler d'un saladier, placer la pâte dedans et couvrir le récipient avec du film étirable. Laisser la pâte reposer 12 heures à température ambiante (18-22°C).
  3. Sur un plan de travail fariné, replier la pâte 2 à 4 fois sur elle-même pour former une boule. Fariner (avec du son de blé c'est bien) généreusement un torchon et disposer la pâte dessus, fariner le dessus et fermer le torchon. Laisser reposer 1 à 2h le temps que la pâte double de volume.
  4. Préchauffez le four à 240°C (Thermostat 8) avec à l'intérieur, une cocotte en fonte et son couvercle (ouvert pour que l'intérieur chauffe bien). Tout autre plat allant au four avec un couvercle fera également l'affaire). Pas besoin de papier sulfurisé..
  5. Quand le four est arrivé à température, sortez la cocotte, mettre la pâte dedans (coté lisse dessous), fariner le dessus, faire une grigne avec un couteau d'office (=entailler le pain), refermer la cocotte et enfourner aussitôt.
  6. Laissez cuire pendant 30 minutes à couvert, puis 15 minutes à découvert pour colorer la croûte. 
  7. Sortir le pain de la cocotte pour éviter la condensation et laisser le refroidir sur une grille.

Précisions

Taux d'hydratation : Lorsque le taux d’hydratation augmente dans la pâte, cette dernière se déforme plus facilement sous la poussée des gaz de fermentation. Plus une pâte peut se déformer et plus l'expansion au four sera bonne. Donc si votre pâte colle aux doigts c'est qu'elle est bien hydratée, le résultat n'en sera que meilleur ! Pour information, le taux d'humidité de cette recette est de l'ordre de 40% (poids en eau / (poids farine+eau)). Conseil : si vous voulez que la mie du pain n'ait pas des grands trous (pour les tartines ou les sandwichs par exemple), diminuez légèrement la quantité d'eau.
Temps de levée : C'est parce que le temps de levée (ou de pousse) est long que l'on peut s'affranchir du pétrissage, cela va permettre au gluten de se développer et grâce à la longue fermentation de développer de bons arômes. Le temps de fermentation vous permet également de contrôler la couleur du pain - plus le temps de levée est long, plus le pain sera sombre et plus il est court, plus la couleur sera claire. Jim Lahey préconise d'ajouter 1 ou 2ml de vinaigre de vin rouge et de l'eau chaude (~40°C) si vous souhaitez booster la fermentation.
Farines : Si vous faites votre pain avec de la farine intégrale, vous obtiendrez un pain trop riche avec une mie peu aérée. Il faut faire un mélange de farines de différents types pour obtenir un pain aéré. On peut mélanger 1/2 de farine type 110 et 1/2 de T65. Si vous souhaitez un pain plus léger, optez pour 1/3 de T110 et 2/3 de T65 ou encore 1/2 de T80 et 1/2 de T65, etc..
Levure ou levain : L'avantage de la levure est que la levée est quasiment inratable et que le résultat est un pain moins compact et moins dense. Le levain lui a l'avantage de la saveur, nettement plus agréable et plus subtile que celle du pain à la levure. Autre avantage considérable : la conservation. Un pain au levain bien fait
rassit lentement et reste très bon plus longtemps. D'un point de vue diététique aussi, le pain au levain est bien meilleur car l'acidification et le travail enzymatique facilitent sa digestion.
Cuisson à la cocotte : la cuisson à la cocotte fermée et préchauffée permet d'imiter un four à foyer traditionnel en créant de la vapeur dans à l'intérieur et en la piégeant. Cette vapeur va permettre au pain de gonfler et aussi à la croûte de se former.
Grignes : Lorsqu'on plie la pâte en 4 pour former une boule, on appelle "la clé" l'endroit ou se rejoigne les plis. Dans la cocotte, on veille à mettre la clé sur le dessus (coté lisse en bas donc) pour obtenir de belles craquelures naturelles, donc normalement, on a pas besoin de faire de grignes.



Sources: Cuisine de Campagne - recette originale de Jim Lahey - New York Times Cooking - Men's Journal